Baobabs

Oeuvres

 

Impossible séparation entre l’Afrique et Madagascar. De l’Afrique étaient partis des êtres humains emportant avec eux leurs cultures, leurs plantes, leurs animaux. Zigzagant entre les plaines, suivant les fleuves, contournant les marais, s’infiltrant dans les forêts, gravitant les montagnes… Bravant aussi la traversée du Canal de Mozambique. Mais victoire des Baobabs pour rejoindre celle qui avait été éloignée par les mouvements des plaques tectoniques : Madagascar. Baobab : T’es un des trésors du Continent africain et notre Grande Île.  

Julia Art’Malala

Baobab,

Toi le bel arbre, tu attires mes yeux pour se lancer vers le ciel.

Toi le Géant couvert d’écorce grisonnant.

En posant mes mains sur ton tronc un frisson envahit mon corps.

Chaque rainure de ton vêtement s’infiltre dans mes mains.

Les lignes tracées dans mes paumes depuis la nuit des temps

ne peuvent pas expliquer ce que je ressens.

Je cherche à comprendre l’inexplicable.

Devant toi le bel arbre, je me vois renverser.

Ta tête voltige si haut dans l’espace

comme si tu miroites tes racines à l’envers.

Inatteignable. Eblouissant.

Me suis-je trompée en admirant le Géant.

Jamais invisible, toujours dominant, splendide.

Toi l’arbre majestueux. Qui ne t’a pas convoité ?

Toi le Géant dont nous sommes si fiers est menacé

par des prédateurs voulant t’arracher, te briser.

Toi le bel arbre, les enfants du pays sont prêts à te protéger.

Toi le Géant, le Baobab, élance-toi encore plus haut vers le ciel. 

Julia Art’Malala

24/08/2019

jereo.art

Prochaine Exposition en ligne - Avril 2021 - Mairie de Clichy

Baobabs

Oeuvres

 

Impossible séparation entre l’Afrique et Madagascar. De l’Afrique étaient partis des êtres humains emportant avec eux leurs cultures, leurs plantes, leurs animaux. Zigzagant entre les plaines, suivant les fleuves, contournant les marais, s’infiltrant dans les forêts, gravitant les montagnes… Bravant aussi la traversée du Canal de Mozambique. Mais victoire des Baobabs pour rejoindre celle qui avait été éloignée par les mouvements des plaques tectoniques : Madagascar. Baobab : T’es un des trésors du Continent africain et notre Grande Île.  

Julia Art’Malala

Baobab,

Toi le bel arbre, tu attires mes yeux pour se lancer vers le ciel.

Toi le Géant couvert d’écorce grisonnant.

En posant mes mains sur ton tronc un frisson envahit mon corps.

Chaque rainure de ton vêtement s’infiltre dans mes mains.

Les lignes tracées dans mes paumes depuis la nuit des temps

ne peuvent pas expliquer ce que je ressens.

Je cherche à comprendre l’inexplicable.

Devant toi le bel arbre, je me vois renverser.

Ta tête voltige si haut dans l’espace

comme si tu miroites tes racines à l’envers.

Inatteignable. Eblouissant.

Me suis-je trompée en admirant le Géant.

Jamais invisible, toujours dominant, splendide.

Toi l’arbre majestueux. Qui ne t’a pas convoité ?

Toi le Géant dont nous sommes si fiers est menacé

par des prédateurs voulant t’arracher, te briser.

Toi le bel arbre, les enfants du pays sont prêts à te protéger.

Toi le Géant, le Baobab, élance-toi encore plus haut vers le ciel. 

Julia Art’Malala

24/08/2019